Prendre la responsabilité du rendement à long terme des placements de nos clients

Chez Addenda Capital, nous nous engageons à gérer activement les placements; c’est pourquoi nous faisons un suivi efficace des entités dans lesquelles nous investissons, y compris de leurs pratiques ESG (environnementales, sociales et de gouvernance). Nous tentons de repérer le plus tôt possible les situations qui pourraient occasionner une perte importante de la valeur d’un placement. Cette surveillance nous permet d’accroître et de protéger activement les intérêts à long terme des actionnaires et des autres parties prenantes par l’intermédiaire d’activités d’intendance divisées en deux catégories : le vote par procuration et l’engagement de l’entreprise.

Consultez notre politique en matière d'intendance

L’exercice du droit de vote

Les actionnaires de sociétés ouvertes ont le droit de se prononcer en votant sur les propositions qui leur sont présentées lors d’assemblées annuelles et extraordinaires. Le droit de voter est l’un des droits les plus précieux de l’actionnaire. Nous le voyons comme une façon efficace d’influencer les entreprises, de les aider à améliorer leur gouvernance et de témoigner notre confiance ou notre manque de confiance à l’égard de la direction.

Avant chaque assemblée d’actionnaires, nous examinons chaque élément soumis au scrutin et faisons de notre mieux afin d’exercer le droit de vote de nos clients. Nous votons normalement « par procuration » en mandatant un tiers pour exercer le droit de vote rattaché aux actions de nos clients conformément à notre Politique de vote par procuration et aux intérêts à long terme de nos clients. Si nécessaire, nous prenons part aux assemblées afin de voter en personne.

Engager un dialogue avec les sociétés émettrices

Nos activités d’engagement supposent d’entretenir un dialogue constructif avec les entités dans lesquelles nous investissons sur des sujets importants repérés dans le cadre de notre surveillance ou qui font l’objet de votes lors d’assemblées d’actionnaires.

Nous pouvons aussi engager un dialogue avec la direction d’une entreprise à propos de préoccupations précises ou qui nous tiennent à cœur concernant la stratégie, le rendement, la gouvernance, la rémunération des dirigeants ou l’approche du risque.

Si l’entreprise ne donne pas suite à notre demande ou ne parvient pas à régler nos sujets de préoccupation de manière à optimiser la valeur à long terme, il arrive que nous déposions une proposition d’actionnaire ou que nous vendions les titres émis par cette entreprise.