NOUVELLES


Photo de gauche, de gauche à droite : Karin Finkelston, International Finance Corporation; Phil Cull, NatureBank Asset Management Inc.; Brian Minns, Addenda Capital; Emily Chew, Gestion d’actifs Manuvie; et Amal-Lee Amin, Inter-American Development Bank. En haut à droite, dans le même ordre : Marie-Josée Privyk, Millani; Olivier Gamache, Groupe Investissement Responsable inc.; Pierre-Laurent Macridis, Fondaction; et Karolina Kosciolek, Addenda Capital. En bas à droite : Angela Homewood, Environmentally Sustainable Projects ALW Inc.; Samantha Cameron, Addenda Capital; et Edith Callaghan, Université Acadia.


 

En janvier, Karolina Kosciolek, analyste, Investissement durable, a participé à un panel sur les diverses approches en matière d’investissement durable, lors de la Desautels Business Conference on Sustainability qui s’est tenue à Montréal à l’Université McGill.

En février, Brian Minns, vice-président, Investissement durable, a participé à la Globe Capital Conference. Lors d’une table ronde, il a expliqué comment le capital peut être utilisé pour limiter le réchauffement planétaire à moins de deux degrés.

En mars, pendant la Commerce and Engineering Environmental Conference de l’Université Queen’s, Samantha Cameron, analyste adjointe, Investissement durable, a participé à une discussion au sujet des secteurs qui évoluent vers des pratiques commerciales plus durables.

 

 

INITIATIVES DE L'ENTREPRISE


VERS DES MARCHÉS FINANCIERS DURABLES — RELEVER LA BARRE

Le Groupe d’experts sur la finance durable du Canada

Addenda Capital et Co-operators ont présenté une réponse commune au Rapport provisoire du Groupe d’experts sur la finance durable du Canada. Le Groupe a été chargé par les ministres de l’Environnement et du Changement climatique (ECCC) et des Finances de communiquer avec le secteur du marché financier canadien pour le sensibiliser aux risques liés au climat et pour favoriser la divulgation de l’information financière liée au climat. 

Dans la lettre, Addenda et Co-operators ont réitéré leur soutien au Groupe. Elles ont aussi souligné l’urgence de la situation et l’importance du rôle du secteur financier dans la transition vers une société faible en carbone et résistante aux changements climatiques. De plus, les deux sociétés ont émis des suggestions et commentaires sur divers sujets évoqués par le Groupe. Par exemple, les marchés boursiers canadiens pourraient ajouter à leurs exigences d’inscription les normes proposées dans le guide Model Guidance on Reporting ESG Information de la Sustainable Stock Exchange Initiative. Nous avons aussi recommandé la divulgation à plus grande échelle des informations financières liées au climat, l’interprétation claire de l’obligation fiduciaire, l’amélioration de l’efficacité énergétique et de la résilience ainsi qu’une gestion durable des actifs.

Enfin, tous les Canadiens devraient savoir que la transition vers une société faible en carbone et résistante aux changements climatiques peut améliorer notre prospérité et maintenir notre bonne qualité de vie. Le Groupe d’experts devrait présenter ses dernières recommandations au gouvernement canadien dans les prochains mois.

Voter en faveur de la diversité au sein des conseils d’administration
À l’occasion de la Journée internationale des femmes, Addenda et Placements NEI ont invité d’autres investisseurs à s’engager pour plus de diversité au sein des conseils d’administration canadiens. La déclaration a été rédigée par l’équipe d’intendance du Groupe de travail sur l’investissement responsable de Toronto auquel participe Addenda. Elle signale publiquement aux sociétés canadiennes que les investisseurs sont déterminés à encourager la diversité au sein des conseils d’administration des sociétés cotées en bourse et ce, en utilisant leurs votes par procuration.

La déclaration stipule que l’engagement comprend au moins les actions suivantes :

  • utiliser nos droits de vote, c’est-à-dire nous abstenir de voter pour certains candidats aux postes d’administrateurs aux conseils d’administration canadiens où la diversité ferait défaut, et

  • faire savoir aux sociétés canadiennes que l’absence de diversité pourrait avoir un effet (ou a eu un effet) sur notre vote dans le cadre de l’élection des administrateurs.

La déclaration peut actuellement être signée par les investisseurs jusqu’au 30 avril. Pour de plus amples informations ou si votre société aimerait signer la déclaration, veuillez contacter Brian Minns, vice-président, Investissement durable chez Addenda :  b.minns@addendacapital.com.


 

INITIATIVES SPÉCIFIQUES AUX STRATÉGIES D'INVESTISSEMENT
La quête constante de
valeur ajoutée
addendacapital.com
© Addenda Capital inc., 2019. Tous droits réservés. Toute reproduction de ce document est interdite sans autorisation préalable.