Êtes-vous continuellement en quête de rendement additionnel ? Le niveau actuel des taux — relativement faible par rapport au niveau historique — et les attentes quant à une croissance économique modérée incitent les investisseurs à élargir leurs horizons. Le rendement à l’échéance moyen de l’indice obligataire universel FTSE TMX Canada s’établit à 2,7 %, en regard de 4,2 % il y a 10 ans. De surcroît, la durée est plus élevée 1 , ce qui se traduit par une sensibilité accrue aux taux d’intérêt, ainsi que par un risque de baisse dans un contexte de hausse des taux.

Par ailleurs, la volatilité reste raisonnablement limitée et l’exposition aux titres de créance qui ont une cote inférieure a augmenté. En conséquence, le contexte est propice à une approche opportuniste et tournée vers l’avenir, mais pas au détriment d’une analyse et d’une construction de portefeuille judicieuses.

Un plus grand éventail de possibilités, de nombreux avantages

La stratégie Revenu fixe de base plus d’Addenda (la « Stratégie ») a la souplesse nécessaire pour investir de façon opportuniste dans une vaste gamme de placements, tout en gérant le risque de manière tactique. La Stratégie investit à l’extérieur de l’indice de référence, dans des stratégies complémentaires qui tendent à accroître le rendement ou à réduire le risque, afin d’améliorer le profil risque-rendement du portefeuille à long terme.

Comme l’illustre la figure 2, la Stratégie positionne ses composantes « de base » et « plus » en fonction des tendances cycliques et à long terme. Celles-ci sont fondées sur les perspectives établies par les professionnels en placement d’Addenda après avoir complété des recherches approfondies sur les fondamentaux économiques, les paramètres de valorisation, ainsi que les indicateurs techniques et de risque.

Utiliser le « plus » pour accroître les rendements et les avantages liés à la diversification

a. Hypothèques commerciales

Investir dans des hypothèques commerciales 3 procure typiquement une prime de rendement par rapport aux obligations d’État et de sociétés dont la durée et la qualité du crédit sont comparables. La figure 3 ci-dessous illustre l’écart de rendement par rapport aux obligations de sociétés de bonne qualité. Ce graphique démontre aussi que les écarts des hypothèques commerciales ont tendance à réagir plus lentement que ceux des obligations de sociétés 4 .

Leur trajectoire de rendement généralement plus stable, attribuable en partie à leur nature privée, est plus notable durant les périodes de volatilité accrue et particulièrement notable pendant la crise financière mondiale. De plus, la courte durée intentionnelle du portefeuille (qui s’établit actuellement à environ 2,4 ans) permet aux hypothèques commerciales de mieux résister à la hausse des taux d’intérêt que l’indice des obligations traditionnelles (par rapport à des obligations de durée semblable, en raison des versements continus d’intérêts et de capital) 5 .

b. Actions privilégiées

Les actions privilégiées sont des titres hybrides. Elles sont émises sous forme d’actions, offrent des dividendes intéressants et ont des caractéristiques semblables aux obligations. Leurs cours sont généralement influencés par trois principaux facteurs : les taux d’intérêt, les variations des écarts de taux et la dynamique du marché. La pertinence de chaque facteur varie au fil du temps et dépend grandement de la structure de l’action privilégiée et des clauses restrictives sous-jacentes.

Les prix et la sensibilité aux taux d’intérêt sont influencés par la structure de l’action privilégiée et par les dispositions sous-jacentes. Comme le montre le tableau 1, leurs particularités ont produit des rendements moins corrélés aux autres segments de revenu fixe, ce qui accroît la diversification du portefeuille.

Tableau 1 : Les actions privilégiées offrent des avantages sur le plan de la diversification6

  Indice des actions privilégiées S&P/TSX Indice obligataire universel FTSE TMX Canada Indice des obligations de société FTSE TMX Canada Indice obligataire à court terme FTSE TMX Canada Composite Addenda hypothèques commerciales Indice Barclays Global Aggregate Credit, non couvert en $ CA
Indice des actions privilégiées S&P/TSX 100,0% 0,4% 20,9% -3,9% 2,3% -24,2%
Indice obligataire universel FTSE TMX Canada   100,0% 86,8% 82,4% 70,0% 65,9%
Indice des obligations de sociétés FTSE TMX Canada     100,0% 69,4% 57,0% 48,4%
Indice obligataire à court terme FTSE TMX Canada       100,0% 70,0% 67,0%
Composite Addenda hypothèques commerciales         100,0% 49,6%
Indice Barclays Global Aggregate Credit, non couvert en $ CA           100,0%

Sources: FTSE TMX Global Debt Capital Markets Inc., Addenda Capital


c. Obligations de sociétés mondiales

La capacité d’investir dans des obligations de sociétés mondiales élargit davantage l’éventail de possibilités. La figure 4 présente le nombre total d’émissions de titres de créance à l’échelle mondiale par secteur et par pays. Les émissions du Canada représentent moins de 4 % du marché mondial des titres de créance sur les plans du nombre d’émissions et de la capitalisation boursière. 7 Par conséquent, l’inclusion d’obligations de sociétés mondiales dans un portefeuille peut accroître la diversification par secteur et par modèle d’affaires. Elles peuvent aussi procurer une occasion de tirer parti des politiques monétaires divergentes et des diverses conditions de crédit à l’échelle mondiale.

d. Titres à rendement élevé

Les titres à rendement élevé 8 procurent un rendement additionnel compte tenu de leur qualité du crédit plus faible. Toutefois, ils ont tendance à être moins sensibles aux taux d’intérêt que les obligations de qualité d’investissement, mais plus sensibles aux bénéfices des sociétés et à la croissance économique. Le graphique ci-dessous présente le rendement de l’indice de rendement total S&P 500 sur un an par rapport à celui de l’indice BofA Merrill Lynch US High Yield (en dollars américains) 9 . Comme en témoigne le graphique, contrairement aux obligations traditionnelles, les titres américains à rendement élevé affichent une corrélation positive avec le marché boursier américain. Par conséquent, l’ajout sélectif de titres à rendement élevé peut accroître le rendement et la diversification.

e. Revenu fixe à rendement absolu

La stratégie de rendement absolu dynamique — obligations d’Addenda tente de générer un rendement positif, peu importe les conditions de marché sous-jacentes, les fluctuations des taux d’intérêt et les variations des écarts de taux, en tirant parti des occasions de placement repérées dans les titres à revenu fixe. Au fil du temps, elle devrait afficher une faible corrélation avec les segments traditionnels des titres à revenu fixe, ou un profil de rendement différent. Elle y parvient en maintenant une durée neutre (minime) et une faible exposition aux obligations de sociétés. Depuis sa création, la stratégie de rendement absolu dynamique — obligations a présenté un coefficient de corrélation légèrement négatif avec l’indice obligataire universel FTSE TMX Canada, ce qui accroît l’efficacité de la stratégie de base plus. 10

S’adapter au changement et saisir les occasions

En résumé, le positionnement des composantes « de base » et « plus » de la stratégie est conforme aux idées qui sont appliquées, de manière tactique, dans plusieurs segments. En s’adaptant aux conditions de marché en constante évolution et en saisissant les occasions de placement à mesure qu’elles se présentent, la stratégie cherche à accroître le rendement, quels que soient le contexte du marché et le niveau des taux.

Annexe

Figure 6: Tableau récapitulatif : stratégie du revenu fixe de base plus d’Addenda

La stratégie de titres à revenu fixe de base plus d’Addenda jouit d’une vaste boîte à outils, chaque composante offrant des avantages uniques et souvent complémentaires. Certaines de ses caractéristiques sont indiquées dans le tableau ci-dessous.11

  Exposition
au crédit
Source
diversifiée
de revenus
En général,
affichent
un rendement
supérieur lorsque...
En général,
affichent
un rendement
inférieur lorsque...
Caractéristiques
Obligations de base (core)

Les taux baissent ou évoluent dans une fourchette

Le crédit est favorisé

Les taux baissent ou évoluent dans une fourchette

Le crédit est défavorisé

Gestion active visant à tirer parti des multiples sources d’alpha
Titres à rendement élevé

La croissance économique est vigoureuse

Le crédit est favorisé

Le crédit est défavorisé

Equities underperform

Profitent d’une prime de crédi
Obligations de sociétés mondiales

Les taux baissent ou restent stables

Le crédit est favorisé

Les taux augmentent

Le crédit est défavorisé

Profitent d’une prime de crédit Les décisions sont prises en fonction de la dynamique de la dette

L’exposition aux devises permet d’apporter des ajustements tactiques

Commercial Mortgages

Les taux baissent ou évoluent dans une fourchette

Hausse rapide et inattendue des taux

Hausse des défauts de paiement

Profitent d’une prime d’illiquidité et de financement

Stabilité des rendements, surtout en raison de l’accent mis sur la qualité au sein de la stratégie

Actions privilégiées

Le crédit est favorisé Le crédit est défavorisé

Profitent d’une prime d’illiquidité et de structure

Les caractéristiques varient selon la structure privilégiée

Faible corrélation avec les obligations traditionnelles

Obligations à rendement absolu

 

 

Peu importe les fluctuations des taux

Flambée de la volatilité

La volatilité est limitée

Répression financière

Perspectives macroéconomiques mondiales

Faible corrélation avec les obligations traditionnelles

Source: Addenda Capital


 

1Rendement à l’échéance selon les données du 31 août 2018 et du 29 août 2008, respectivement.
2Le rendement à l’échéance et la durée modifiée (DM) sont fondés sur la période se terminant à la fin de l’année civile indiquée. La volatilité est calculée en fonction de l’écart-type annualisé des rendements quotidiens de l’indice sur la période de 5 ans se terminant à la fin de l’année civile indiquée. Le rendement annualisé est fondé sur la période de 5 ans se terminant à la fin de l’année civile indiquée. Toutes les données sont fondées sur l’indice obligataire universel FTSE TMX Canada. 
3Le portefeuille d’hypothèques commerciales d’Addenda est composé d’hypothèques sur des propriétés commerciales ou des résidences multifamiliales canadiennes.
4Ce graphique ne sert qu’à des fins d’illustration. Les écarts de taux des obligations de sociétés notées A ont été choisis pour représenter les écarts des hypothèques commerciales à des fins de comparaison seulement. Les écarts de taux des obligations de sociétés notées « A » sont fondés sur une extrapolation pour laquelle une courbe des taux à 5 ans (échéance fixe) a été utilisée. L’analyse est fondée sur les écarts de taux trimestriels.
5La durée correspond à la durée modifiée du Fonds commun Addenda hypothèques commerciales en date du 30 juin 2018. La durée est fondée sur la composante des hypothèques commerciales, et ne tient donc pas compte des liquidités et des titres du marché monétaire.
6Les corrélations ont été calculées à partir des rendements mensuels, de septembre 2008 à août 2018. Pour obtenir plus de renseignements sur le composite Addenda hypothèques commerciales ou les notes connexes sur le composite, veuillez communiquer avec Addenda Capital.
7Données approximatives, fondées sur l’indice Barclays Global Aggregate Credit, juin 2017.
8Définis comme des obligations de sociétés dont la note est inférieure à BBB.
9Toutes les observations sont mensuelles, pour la période allant de décembre 1991 à août 2018.
10La corrélation était fondée sur les rendements mensuels du composite Addenda rendement absolu dynamique — obligations pour la période allant d’octobre 2014 à août 2018. Pour obtenir plus de renseignements sur le composite Addenda rendement absolu dynamique — obligations ou les notes connexes sur le composite, veuillez communiquer avec Addenda Capital.
11L’incidence des variations de taux sur les rendements dépend du niveau des taux, ainsi que de l’ampleur et de la fréquence des variations. « Le crédit est favorisé » englobe une variété de facteurs, notamment les prévisions de défauts de paiement et la confiance des investisseurs.

La quête constante de
valeur ajoutée
addendacapital.com
© Addenda Capital inc., 2019. Tous droits réservés. Toute reproduction de ce document est interdite sans autorisation préalable.